Une journée technique sur la déconstruction et le recyclage des bateaux de plaisance

Le mercredi 27 novembre 2019, à Guipavas, l’Association des Ports de Plaisance de Bretagne organise une journée technique pour traiter de la déconstruction des bateaux de plaisance en fin de vie avec ses gestionnaires et personnels des ports de plaisance de Bretagne et Loire-Atlantique, ainsi qu’avec ses partenaires. Un temps d’échange, avec des experts du domaine de la déconstruction était suivi d’une visite.

Ce séminaire s’est déroulé le 27 novembre 2019 à l’auditorium de la Fédération Française du Bâtiment du Finistère à Guipavas. Les participants ont ensuite rejoint le site de déconstruction des Recycleurs Bretons pour une brève présentation et une visite du site de déconstruction et de recyclage.

Des navires et épaves sont régulièrement abandonnés dans les ports de plaisance, et nos gestionnaires de ports se posent alors de nombreuses questions sur la procédure à suivre. C’est pourquoi, plus de 80 personnes issues des ports de plaisance bretons, ligériens et normands, se sont présentées pour écouter les témoignages de nos experts.

 

La journée était animée par Guillaume ARNAUD DES LIONS, Délégué Général de l’APER, l’éco-organisme national nouvellement créé pour gérer la déconstruction et le recyclage des bateaux de plaisance.

 

Maître NOINSKI, avocat au Barreau de Lorient, a ouvert la séance pour présenter le contexte réglementaire, puis a proposé un rappel sur la déchéance de propriété. Une fiche récapitulative est disponible, pour les gestionnaires de port, sur leur espace adhérent.

 

Guillaume ARNAUD DES LIONS a, ensuite, expliqué la procédure à suivre disponible sur le site recyclermonbateau.fr  pour la prise en charge du bateau abandonné.

Puis Pierre ROLLAND, PDG des Recycleurs Bretons, nous a fait part de son expérience en tant qu’entreprise de déconstruction.

Enfin, un temps d’échange a permis de revenir sur les interventions de la matinée afin d’aider les gestionnaires de port dans leur démarche. Beaucoup de sujets ont été abordés, notamment la déchéance de propriété, au cœur de nombreuses préoccupations.  L’après-midi fut consacrée à la visite du site de déconstruction des Recycleurs Bretons.