Une journée pour imaginer le port de demain

Après avoir dressé un état des lieux de la plaisance collaborative avec Collporterre en 2017, nous avons poursuivi notre réflexion pour aller plus loin et aboutir à une vision prospective du port. En avant-première, avant même la publication de notre étude, nous avons présenté le 25 avril, les résultats de ce travail aux gestionnaires et personnels des ports de plaisance de Bretagne et Loire-Atlantique, ainsi qu’à nos partenaires.

Animé par Amandine Piron et Gwendal Briand de Collporterre, association spécialisée dans l’analyse et l’accompagnement aux pratiques collaboratives, ce séminaire s’est déroulé le 25 avril au Stade du Moustoir à Lorient, et a accueilli plus de 60 participants.

 

La restitution de l’étude
« La plaisance collaborative, et après ? Esquisse du port de demain »

Dans un premier temps, nos animateurs sont revenus sur les raisons pour lesquelles nous prenons au sérieux le mouvement de fond de la plaisance collaborative dans les ports, et ont présenté quatre scénarios fictifs étudiés au cours des ateliers, ainsi que les outils et fonctions imaginés. Adrien Sanquer, Consultant nautisme & plaisance chez Wiinch, et membre du réseau NINA, a ensuite partagé ses réflexions et discuté avec les participants autour du plan d’usages proposé.

>>> Pour en savoir plus sur l’étude

 

A la conquête de nouveaux publics, que nous racontent les autres secteurs ?

– De l’innovation dans les bureaux de Poste

Sandrine Michel, Directrice Expérience Client – Réseau et Banque Bretagne chez La Poste, a expliqué la stratégie d’innovation du groupe La Poste et sa déclinaison en local, avec l’ouverture à Rennes d’un bureau de poste pensé pour les étudiants. Un parallèle intéressant d’adaptation des pratiques aux attentes des nouveaux publics.

– Les stratégies d’intéressement de la station de ski Alpe d’Huez

François Badjily, Directeur de l’Office du tourisme de l’Alpe d’Huez, a évoqué quant à lui les stratégies développées pour répondre aux attentes de la clientèle historique tout en attirant les nouvelles générations.

– Dans les ports de Provence Alpes Côte d’Azur

Enfin, Anais Triolaire, Chargée de mission Design de service et expérience utilisateur au sein du Laboratoire d’innovation publique de la région PACA, nous a fait un retour sur une démarche d’innovation centrée usages, portée par la Région PACA en partenariat avec l’UPACA et la Kedge Business School.

Les participants se sont ensuite réunis par groupes pour échanger sur les outils proposés. L’après-midi s’est terminée par une mise en perspective des travaux de la journée par Emmanuel Jahan, Vice-Président de l’APPB.