L’APPB travaille avec Collporterre sur la Plaisance collaborative

Après avoir constaté l’apparition de nouvelles pratiques dans les ports bretons telles que la location de bateaux entre particuliers ou les chambres d’hôtes insolites, l’Association des Ports de Plaisance de Bretagne (APPB) a décidé de former un groupe de travail dédié à la Plaisance collaborative. Il est accompagné dans sa réflexion par Collporterre, association spécialisée dans l’analyse et l’accompagnement aux pratiques collaboratives.

IMG_4127La plaisance, comme nombre de secteurs économiques, est aujourd’hui confrontée à une évolution profonde de ses usages. Les pratiques collaboratives (location de bateaux entre particuliers, cobaturage, chambres d’hôtes insolites…) infiltrent progressivement ce secteur, comme elles ont déjà pu le faire dans la mobilité ou l’hébergement touristique. Les outils numériques ont largement contribué à accélérer et élargir ces pratiques, même si elles découlent avant tout d’un changement de fond : les consommateurs privilégient de plus en plus l’usage, et sont à la recherche d’expériences, d’immédiateté et de simplicité.

Si l’essor de la plaisance collaborative semble inévitable, comment en faire une opportunité pour les gestionnaires de ports de plaisance bretons ? Au-delà de l’indispensable travail réglementaire au niveau national, comment anticiper les évolutions d’usages et ses conséquences en termes d’aménagement, de fonctionnement et de missions pour les ports de plaisance ? Autant de questions auxquelles l’APPB a décidé de s’intéresser.

logo-collporterre-REGULAR-bleu-transparentAfin de comprendre ce qui se passe dans le secteur de la plaisance, le groupe de travail, avec l’appui de Collporterre, va commencer par dresser un panorama des nouvelles pratiques et des enjeux liés à cette problématique. Ce premier travail sera présenté aux adhérents de l’APPB en mars 2017, lors d’une journée dédiée à la Plaisance collaborative, et ainsi complété par le retour d’expérience de chacun.

Cette étude devra permettre aux adhérents de l’APPB de mieux comprendre les enjeux soulevés par le développement de la plaisance collaborative et d’identifier des pistes d’actions à mettre en place.