Une journée sur l’exploitation et la gestion des mouillages

Après avoir organisé une journée thématique consacrée aux dragages en 2014 et à la gestion des épaves et navires abandonnés en 2015, l’Association des Ports de Plaisance de l’Atlantique (APPA) et  l’Association des Ports de Plaisance de Bretagne (APPB), ont décidé en 2016 d’aborder un tout autre sujet : la gestion et l’exploitation des mouillages.

Le 4 novembre, à Pornic, l’APPB et l’APPA ont en effet invité leurs adhérents à participer à une journée technique sur le thème des mouillages. Cette manifestation, destinée aux gestionnaires des ports de plaisance et/ou de zones de mouillages de la façade Manche-Atlantique, avait pour objectif de dégager des informations concrètes et opérationnelles. En effet, la conception, la pose, la gestion des mouillages, mais également la couverture d’assurance sont autant de sujets qui interrogent. La journée a permis d’aborder des aspects juridiques (rappel en matière de réglementation par des représentants des services de l’Etat) et techniques (présentation de techniques de pose et d’entretien notamment).

Près de 50 participants sont venus partager leur expérience et échanger avec les différents intervenants.

Après une brève introduction de Bertrand Moquay, Président de l’APPA, et Brieuc Morin, Secrétaire général de l’APPB, Cyrille Robert-Broux, Adjoint au Chef de la Mission navigation de plaisance (Direction des Affaires Maritimes – Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer) a tracé les grandes lignes de la réglementation en matière de mouillages. Sa présentation a par la suite été complétée par Philippe Letellier, Directeur adjoint délégué à la Mer et au Littoral à la DDTM 44.

De manière concrète et logique, les questions sur la conception et la pose ont été traitées par des experts de chaque domaine : Samuel Pineau et Damien Levallois de la société Accoast ainsi que Jean-Gabriel Samzun de la société de plongée Ismer.

Deux gestionnaires de mouillages, Olivier D’Hem pour l’APPB, Maître de port de Saint-Briac et Daniel Brunet pour l’APPA, Responsable des Corps Morts de la Teste de Buch, ont expliqué leurs deux manières de gérer leurs zones de mouillages en fonction de leurs contraintes et de leurs caractéristiques (zones à échouage et non échouage).

La journée s’est terminée par une intervention de Michel Kerouedan et Hélène Le Men de Olan Associés, qui ont pu écouter les problématiques auxquelles sont confrontées tous gestionnaires de mouillages, et insister sur les points de vigilance en matière d’assurance.