L’APPB signe un partenariat avec les ports de plaisance britanniques

Un accord a été conclu entre les ports et industries nautiques du Sud-Ouest de la Grande-Bretagne et les ports de plaisance de Bretagne le 12 janvier 2017 au Salon nautique de Londres. Il a pour objectif de stimuler le tourisme et développer les échanges croisés avec l’Angleterre (en dépit du climat d’incertitude parfois engendré par le Brexit).

 

IMG_0492

Brieuc MORIN, secrétaire général de l’APPB, et Jonathan FIELDING, président de la BMSW

La British Marine South West (BMSW), qui représente 200 membres issus du secteur nautique dans le Sud-Ouest de la Grande-Bretagne, et l’Association des Ports de Plaisance de Bretagne (APPB), qui représente 70 ports de plaisance de Granville à Pornic, ont signé un partenariat au Salon nautique de Londres le 12 janvier dernier.

L’initiative encourage le partage d’informations pertinentes, la culture maritime et le tourisme maritime entre les deux zones à un moment de changement significatif.

L’APPB travaille déjà depuis 2016 en étroite collaboration avec les îles anglo-normandes, en participant notamment au Salon nautique de Jersey. Cet accord de coopération va permettre de promouvoir ensemble la Bretagne, les îles anglo-normandes et le Sud-Ouest de l’Angleterre. 

Brieuc Morin, secrétaire général de l’APPB, a déclaré : « Notre nouvelle relation nous permettra de promouvoir davantage le tourisme dans nos régions. Nous nous engageons à rendre les traversées de la Manche aussi faciles que possible par des initiatives telles que le partage d’informations sur les ports de plaisance et espérons voir une augmentation significative du  nombre de bateaux naviguant entre la Bretagne et le Sud-Ouest du Royaume-Uni. »

Pour Jonathan Fielding, président de la BMSW : « Cet accord permet aux deux régions de travailler étroitement sur la minimisation des aspects négatifs du Brexit. Ensemble, nous pouvons encourager les propriétaires de bateaux à voyager entre la région du Sud-Ouest du Royaume-Uni, la Bretagne et les îles anglo-normandes, indépendamment du résultat final du Brexit. Cette nouvelle relation permettra de promouvoir ce que nous savons être le meilleur terrain de navigation en Europe du Nord. »

Ce partenariat vise à développer un cadre commun pour la croissance durable du secteur nautique dans les deux régions avant et après le Brexit. Il permettra également aux membres des ports de plaisance britanniques et français de travailler ensemble pour partager les meilleures pratiques et encourager la croissance et les investissements futurs.

Le projet a déjà débuté avec une enquête sur les exigences des propriétaires de bateaux, menée par des étudiants de l’Université de Bretagne Sud au Royaume-Uni et en France. Les résultats de cette enquête amèneront à fixer des objectifs spécifiques et permettront de réaliser une feuille de route commune pour les mois à venir.

 

Presse française

Boat Industry – 25 janvier 2017 – Une alliance des ports de plaisance face au Brexit

Ouest-France – 24 janvier 2017 – Accord entre Bretons et Anglais pour le tourisme

Atout nautic – 23 janvier 2017 – Accord entre les ports de plaisance bretons et anglais pour faciliter l’accueil des plaisanciers

 

Presse anglaise

Yachting and Boating World – 18 janvier 2017 – New Anglo-French agreement to boost marine tourism post Brexit

Cornwall Business – 16 janvier 2017 – Anglo-French bid to boost marine tourism

Boating Business – 16 janvier 2017 – Memorandum of understanding signed

IbiPlus – 13 janvier 2017 – Anglo-French agreement to boost marine tourism

Source FM – 13 janvier 2017 – Boost to South West Marine Tourism

Afloat – 13 janvier 2017 – Full Steam Ahead for Anglo-French Agreement to Boost Marine Tourism